Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 15:22

C’est une science qui m’intrigue. Très controversée, la morphopsychologie reste au cœur de nombreux débats scientifiques. Fondée en 1937 par le psychiatre Louis Corman elle permet de comprendre la personnalité d’après la forme du visage.
Le Docteur Corman s’est basé sur la loi de dilatation-rétraction découverte par le docteur Claude Sigaud, pour déduire les bases de la morphopsychologie :
« Lorsque le milieu est perçu comme favorable ou sécurisant, l’organisme tend à accroître ses échanges en augmentant son volume. ». C’est la dilatation qui correspond à l’instinct d’expansion.

« Lorsque le milieu est perçu comme défavorable ou insécurisant, l’organisme se replie, se protège, réduit ses échanges et son volume, concentre sa force à l’intérieur. ». C’est la rétraction qui correspond à l’instinct de conservation.
Une analyse morphopsychologique se fonde sur les formes de l'ensemble du visage, en ayant au préalable divisé la face en trois éléments distincts :
- L'instinctif (du menton au nez), qui est le domaine du concret, de la part matérielle, des envies de posséder, de la sexualité, du physique et des souhaits ;
- L'affectif (du nez à la moitié des yeux), qui concerne les sentiments : il correspond à la sensibilité et régit la vie sociale, les rapports avec sa famille ou ses collègues ;
- Enfin, le cérébral (des yeux au front), qui est le domaine de la pensée, étage lui-même divisé en trois parties : le concret, l'analyse et l'imaginaire.
Ainsi si votre partie cérébrale est la plus développée, vous faites plus naturellement appel à votre cerveau que ce soit en prenant un livre ou dans votre métier. Si vous avez l'étage affectif dominant, vous avez besoin de travailler avec les autres, de chercher leur reconnaissance. Et enfin si vous avez le dernier étage plus prononcé, vous aimez la pratique et utiliser votre énergie physique. Comme loisir, vous vous mettrez plus facilement au bricolage qu'à la lecture.
Cette science peut être appliquée pour le recrutement de nouveaux employeurs, ou parfois pour établir des profils psychologiques, dans des situations particulières.

Partager cet article

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Manal 18/11/2005 11:52

Israe>> personnellement c’est une science qui m’intrigue, ses bases ne sont pas très vérifiées, mais en tout cas, ça me paraît rationnel, donc j’aimerais bien un jour apprendre à lire les visages, et non lire sur les visages ;-) Merci pour ton passage.

Zed0>> chaque fois que je te lis, c’est un plaisir. Le principe de cette analyse n’est pas en rapport avec le moment, si on passe sa vie à froncer ses sourcils on aura forcément un visage différent de quelqu’un qui sourit tout le temps. Les traits de caractères s’affichent sur les visages. Si on a cérébral, on aura la partie des yeux et du front plus développée. Ça reste quand même des hypothèses, qui peuvent se vérifier dans des cas, mais peut être pas toujours.

Tohlob>> le bonhomme de Lombroso…moi par contre ça ne m’a pas fait rire, ça m’a intrigué. Il y’a quelques années, j’ai fait des recherches sur ce Lombroso pour mieux comprendre ses théories, faut dire que ma soif n’était pas assouvie, mais au moins j’ai découvert pleins d’autres trucs sur le chemin.
les criminels nés…humm, possible…la génétique ne nous a pas encore dévoilé tous ses secrets, je crois que tu te rappelles que les hommes ayant un autre chromosome Y sur leur caryotype sont plus agressifs que la normale, et puis, saches aussi qu’il y’a des pathologies psychiatriques qui peuvent être derrière les crimes, qui ont une prédisposition génétique.
Merci pour ton passage, j’avoue que tu ajoutes à chaque passage quelque chose de nouveau et d’intéressant, Merci.

Slix>> c’est pas tellement un flux, c’est juste une petite synthèse crois moi ;-), j’aimerais bien apprendre plus sur cette science.

slix 18/11/2005 04:01

merci manal pour ce flux d'info...on apprend d choses avec toi...c surprenant

Tohlob 18/11/2005 00:02

Ça m’a fait rappeler un truc qu’on avait étudié en troisième année de droit, ça m’a bien fait marrer à l’époque,
Lombroso, médecin légiste de la deuxième moitié du 19eme siècle, ki avait mené pour la première fois une véritable étude scientifique sur le crime dans son ouvrage principal, « l’homme criminel ».
Concernant les criminels nés, considérés comme irrécupérables (une sorte d’erreur de la nature qui doit disparaître) Lombroso avait relevé plusieurs stigmates comme la taille du front, du nez, la mâchoire inférieure, la puberté précoce.. Théorie ki a été vivement critiquée par la suite, heureusement lol.

zed0 17/11/2005 21:29

Salut Manal

Je ne connaissais pas cette science.

On dit souvent que les yeux sont le reflets de l'ame, donc pourquoi pas.

Si je comprends bien, c'est une analyse qui ne peut etre valable que pour une periode limitee (comme l'analyse des comportement, e.g. bras croises, position fermee...), car nos grimaces faciales dependent du milieu ou l;on se trouve (i.e. favorable et securisant ou defavorable et insecurisant).

C'est interessant, personellement je suis un peu sceptique par rapport a ce genre de science car meme si la base de notre caractere est innee, notre comportement sera toujours determinee par notre environement social, familiale.

Si les employeurs jouent les physionomistes, beaucoup de gens seront mal barres dans beaucoup de pays a cause de leurs couleurs de peaux...

Interessant tout de meme...

ZZ

Israe 17/11/2005 21:03

Oula Les sciences partout
Assez surprenant tout ça, je l'ignorais avant.
Merci pour les infos :-D