Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2005 7 25 /12 /décembre /2005 22:41

Réveil. L’événement. Troisième journée de consultation qu’organise l’association Essor au profit de la population de Douar Doum à Rabat.

Matinée dominicale froide, humide. Et pourtant la motivation l’emporte sur Morphée…

Retrouvailles à la fac, déserte par ce dimanche de décembre.

En route vers la gare pour chercher mes chers confrères venus de Casa spécialement pour nous aider.

Direction : Douar Doum, les patients sont déjà là…que ça commence.

Journée très éprouvante. Plus de 200 consultations, et fausses consultations. Beaucoup de plaisir, beaucoup d’effort. Des petites tensions dans les coulisses, des fous rires, de la bonne ambiance.
Fatigue générale. Mais satisfaction totale. Sortie du local des consultations, et résultat : au moment ou je faisais les consultations quelqu’un a donné libre cours à son imagination artistique sur les portes de ma voiture, et il grava ainsi à jamais le souvenir de cette journée. Pourquoi? Va savoir!

La théorie de Fantomas se confirme. Décidément, je ne mettrai plus les pieds là bas.

Merci à Othmane, Imane et à Hind d’être venus de si loin. Merci à Anas, Meriem, Younes et Ali pour votre patience et votre sourire.

 

Voir mon autre post – plus objectif- sur le blog de l’association.

Partager cet article

Repost 0
Published by Manal - dans Associations
commenter cet article

commentaires

Manal 04/01/2006 15:54

selwa>> Fallait peut être que j'écrive mes commentaires en rouge pour attirer l'attention ;-), J'ai bien dit et redit, que ce post est pour crier un moment de colère, on en a tous. ni plus ni moins ;-), tu n'as qu'à lire mes réponses aux commentaires de DZ, j'ai fluoré ça en jaune ;-) Merci pour ton passage.

Selwa 04/01/2006 14:52

J'avoue que je n'ai pas lu tous les commentaires..Je me suis dite que je vais encore une fois etre déçue..
Mais il y avait des lignes stabilotées en rouge..Tiens..Quelqu'un qui semble aller plus en profondeur dans cette réflexion...
Manal, je ne veux en aucun cas faire un jugement de valeurs...Mais je suis ABSOLUMENT d'accord avec DZ....Ce que je ressentais en lisant la chute de ton post était insoutenable....Comment peut on dire qu'on fait de l'humanitaire et s'arreter à la première difficulté -Insignifiante celà va de soi-....Enfin...
Bon courage en tout cas!

Manal 31/12/2005 17:43

Moh>> Merci pour tes mots et pour ta confiance. Bonne année à toi.

Manal 31/12/2005 17:41

DZ>> However, focus with me here, i talked about your DECISION ( that you are still holding ) to never help again. Quand est ce que j’ai dit ça? À aucun moment j’ai dit que j’allais plus aider les autres, j’ai juste dit que je ne remettrai plus les pieds dans un endroit où on j’ai été agressée d’une manière ou d’une autre. Suffisait juste que tu lises ce que j’ai écrit dans mon commentaire, j’ai dit que je participerai à la préparation de ces journées et que je me trouverai un remplaçant. Je ne mêle pas mes problèmes perso à ma vie professionnelle, ce problème me concerne moi, donc c’est pas pour cette raison que l’association ne devrait plus faire des actions humanitaires au niveau de ce Douar, pourquoi les autres devraient payer une faute qu’ils n’ont pas commise ? c’est pas moi ça.
La conviction dont je parlais concernait le travail humanitaire globalement, et pas seulement au niveau de ce Douar, je dis et je redis que cet incident dont j’ai parlé, n’était que la goutte qui a fait déborder le vase, j’étais plus que dégoûtée, j’ai senti  que j’étais victime d’une grande injustice, j’ai réagi sur le tas, j’ai crié ma colère, j’en avais besoin. Ma décision aussi, je l’ai prise dans un moment de colère, et maintenant que je me suis calmée, je revois ma position, et je suis contente que les gens qui me connaissent bien étaient sûrs de mes principes. Ils ont su m’observer de loin, comprendre ma colère et me donner le temps qu’il faut pour que je me calme.
Le post n’est que la partie visible de l’iceberg. Mais quoi qu’il en soit, c’était un moment de colère, qui devait être évacué d’une façon ou d’une autre, et maintenant que c’est fait, c’est bon.
J’ai lu et relu ton commentaire plusieurs fois, et désolée de te dire que j’ai senti qu’il y’avait de l’ironie dans tes propos.
Ex : Very clear indeed. And the solution is? Boycut every dwar, never step foot in anymore and participate only in the areas where the people are very well mannered. Well mannered and civilised goes hand in hand with being financially able to afford your own medication and private doctor visit my dear. They won't need your services.
Je n’ai jamais dit ça, pourquoi je vais boycotter des gens qui ont besoin d’aide. C’est moi qui choisis d’aller vers eux pour les aider, j’en ai fait un choix et je l’assume depuis un bon bout de temps, alors si je craque de temps en temps et je crie ma colère contre des choses qui peuvent m’arriver, cela ne veut pas dire que je vais tout laisser tomber. Et alors, même si je décide de ne plus mettre le pied dans ce Douar bien précis, ça ne veut pas dire que je ne vais plus aider personne ! je n’ai jamais dit ça, et d’ailleurs je ne sais pas comment tu as pu comprendre ça.
There should be no conditions or requirements to socially helping and giving. It's not about who they are, how they act, nor how educated are they,  it is about: Are you able and willing to give unconditionally or not.
 

C’est bien d’aider. Oui, et je n’attends rien en retour. Sinon, pourquoi j’irai même aider ? mais quand on reçoit de la méchanceté gratuite alors qu’on est sensé aider, ça fait mal. Cette phrase de ‘les gens ne sont même reconnaissants’ je l’ai sortie dans un contexte de colère, parce que je voulais expliquer que durant toute la journée, on n’a pas eu droit à ‘dik allah yerhem elwalidin’ dont tu as parlée au début de ton commentaire, bien au contraire, les gens croient que nous sommes payés par l’état pour faire ce qu’on fait, et que les médicaments qu’on leur donne, c’est l’état qui nous les donne. Du coup, quand on renvoie un malade sans médicaments, il râle et nous insulte. Nombreux sont ceux qui nous ont dit qu’on les a fait venir pour rien.
Now, we got a bad person in the neighborhood whose parents failed to  bring him up right, we deprive the whole dwar from help?
 

Je n’ai jamais dit ça. J’ai bien précisé que j’aiderai à la préparation des journées de consultations, que je contacterai des médecins pour aller sur place, alors pourquoi tu dis que je priverais tout un Douar from help, ce n’est pas vrai. J’ai dit, je n’irai plus. Ma présence n’est rien sans celle de toute l’équipe, qui a travaillé en collaboration, des semaines même avant la journée du Dimanche. C’est un peu démesuré quand même comme réaction, tu ne penses pas ?
Others end up physically harmed, kidnapped or stranded in the middle of nowhere in different parts of the world while doing volunteered work and still  keep on doing what they offered to do fsabill Allah. That's  humanitary. Talk about paint scratched! . 
Merci de m’apprendre ce que c’est que l’humanitaire.
Putting myself in your shoes, the car wouldn't stretch a nerve of mine vu the good cause of me being there. And tha't ok people are differentCe qui m’a fait mal c’est pas ce qu’on m’a fait sur ma voiture, c’est pas dak lekhbichat. J’étais en colère parce que j’ai ressenti de l’injustice. Je suis partie faire du bien, et voilà ce que j’ai récolté.
C’était un moment de colère. J’avais besoin de l’exprimer. Si les gens de l’association ont besoin de moi pour aller à ce Douar, j’irai avec plaisir. Je n’ai pas appris à mêler mes trucs perso au boulot. Et c’est pas parce que quelqu’un a commis une faute, que tous les autres devraient la payer.
Merci pour ton passage. Bonne année à toi lady ;-)

Manal 31/12/2005 17:38

Elghali>> ça fait plaisir de savoir que les gens qui me connaissent bien me comprennent, ça me rassure. Tu ne peux pas imaginer comment était ma colère l’autre jour. Bref, je ferai peut être appel à toi pour réparer ma caisse, sauf que les griffures que j’ai mises sur le blog ne sont rien par rapport à tout ce qu’il y’a sur la voiture, et elles sont bien profondes ;-) Bref, merci pour ton passage. Bonne année à toi.