Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2005 7 22 /05 /mai /2005 00:00

Mon passage à l’hôpital psychiatrique Er-Razi m’a beaucoup marqué. S’il y a une chose que j’ai bien gardée en tête, c’est que personne n’est à l’abri de la folie…

Avec chaque malade, je me rendais compte, que ça pouvait être moi à n’importe quel moment…

Le fil qui nous sépare de la maladie mentale est très fin, pour une raison X ou Y, on peut se retrouver de l’autre côté…

J’ai toujours été intéressée par la psychiatrie, c’est un monde fascinant…

Peu de gens s’y intéressent, que ce soit en médecine ou autres… Figurez vous qu’il y a des médecins avec nous, qui me disent qu’en pratiquant la psychiatrie, on finit par devenir fou !!! [Allez, Figurez vous ;)] !

Quand j’étais au collège, j’avais commencé un scénario parlant des problèmes de la psychiatrie au Maroc, en insistant sur la culture des F’kih, Jnoune, Shour etc…

J’ai perdu ces papiers, mais je garde quelques souvenirs en tête… ce dont j’ai envie réellement, c’est de changer la vision des gens sur la maladie mentale.

Un collègue à nous a été hospitalisé à Er-razi, cet événement m’a beaucoup affecté, j’en suis profondément chagriné… ça aurait pu être n’importe qui d’autre, ça aurait pu être moi…

Ma mère m’a dit : ne sois pas triste, il ira mieux, il va guérir…en me parlant, elle s’adressait à cette petite fillette de 4 ans qui est en moi, qui est en larmes parce que son camarade a été hospitalisé, sauf que derrière ses larmes, se cachait une conviction inébranlable d’avoir perdu un des nôtres…

La maladie mentale est un long chemin à parcourir…

J’écrirai des choses dessus, et qui sait, peut être que je pourrai reconstituer mon scénario perdu…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

hanan 31/05/2005 19:15

vous savez vous avez tous citer des choes qui m'ont toujurs traverser l'esprit et auquelles j'ai toujours penser.j'ai toujours penser que ce maroc va à l'envers et que rien ne marche dans le bon sens et que c tjrs les autres les européens , les américain qui sont bien elevé respectuex...mais j'ai résister bcp mais finalemnt je me suis retrouvé moi aussi dépassnt la queue faire des compliment bezzez sourire bezzez accepter des cotumes je ne sai pas qui les a instaurer..j'aime vivre ma vie comme je le voit correctemnt à ma manière sans fair du mal aux autres mais je n'ai pa le choix je vois que il y a une ligne que nous suivons tous malgré nous et que si on dérive un peu les autres vont douter de notre stabilité mentale!!merci manal d'avoir aborder ce sujet.

Manal 25/05/2005 22:36

Très funny ton commentaire abdel :p
Tu sais, j’ai toujours dit que le Maroc ira mieux, quand à 3 heures du matin, en l’absence de policier, les gens s’arrêteront aux feux rouges !
Ce dont tu as parlé, est un comportement, le comble, c’est que ça moule le culturel !
Le fait de devancer les gens, et ne pas faire de queue, c’est marocain !!! enfin… c’est ce que je croyais, jusqu’au jour où j’ai rencontré un grecque, qui m’a dit que chez eux, ba on faisait la même chose ! J’ai compris alors, que c’était méditerranéen.
Aji, quand tu vois quelqu’un faire ça, tu ne te dis pas : wa meghribi hada !
Ça me fait rire des fois, mais je pique des crises quand on me devance dans une queue ; je fais même des scandales, c ridicule :p.
Mais bon, je fais partie de ceux qui klaxonnent à tort et à travers ; tu me reconnaîtras facilement sur la route :)
Merci d’être passé

abdel 25/05/2005 19:06

Je suis agréablement surpris de voir que nous avons de jeunes medecins philosophes.Ton approche de la folie est réaliste.Qui peux se targuer d'etre sain d'esprit? Celui qui brûle le feu rouge ? Celui qui devance les gens en train de faire une file dans un magasin ? Celui qui double à droite au lieu de la gauche ? Celui qui klaxonne à tue tête pour un oui ou pour un non ? La liste est longue, et j'en passe.Alors, on est en droit de se demander qui sont vraiment les fous.Sont-ce ceux qui sont internés ou ceux qui sont en liberté.En fait, ceux qu'ont qualifie de fous ou d'aliénés mentaux, se sont tout simplement ceux qui se sont libérés des carcans de la vie, des tabous établis, des garde-fous (et ce n'est pas un jeu de mots) préfabriqués par la société. Alors...Etc'est le mot de la fin, si j'avais encore le choix, j'aurais choisi d'être psychiatre pour soigner les gens NORMAUX...

Manal 23/05/2005 16:52

Coucou Nabil,
Je voulais te répondre immédiatement après avoir lu ton commentaire, j’étais touchée, émue et donc je voulais te transmettre ce que j’ai senti…
Mais au-delà de ce que j’ai pu ressentir, ton texte m’a donné envie d’écrire, et je suis entrain de préparer tout un post sur ça.
Merci d’être passé, et j’espère te lire plus souvent !

Nabil_B 22/05/2005 21:02

j'ai un frère d'une vingtaine d'année qui il y a quelques mois à commencé a voir des choses que nous on ne voyait pas. des gens des objets..etc.Début de schizophrénie.j'ai pris sur moi de l'accomppagner doucement vers un retablissement total.aujourdh'ui il prends des tranquilisants le soir uniquement et arrive a suivre un stage formateur dans un cabinet d'architecte...mais j'avais d'abord commencé à lui proporser des activités simples qui lui remettait les pieds sur terre...du genre passer son permis , aller chercher des papiers dans une administration ,etc...progressivement il s'en est sorti, je sais que le risque de rechute est toujours là mais j'espère qu'au delà d'un certain âge il aura passé un cap au delà duquel il ne pourra plus rechuter.
tu fais un très beau metier...ingrat ,mais très noble.c'est à toi de voir ce que tu attends de la vie , une stabilité materielle en etant conformiste jusqu'au bout , ou au contraire vivre a fond une passion jusqu'au bout en courant le risque d'etre à tout moment seule dans le combat que tu mène.
Bon courage