Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 23:28

Quand j’ai fait mon moufti ;-)

 



Le retour. Ah oui, la rentrée n’a jamais été facile.
Ça fait à peu près deux semaines que j’ai repris le stage à 7allouf land. La routine a étouffé toute envie d’écrire. Sensation de déjà vu quotidienne. J’avais l’impression que les malades et les maladies se ressemblaient de plus en plus…
Ce fut la fatigue mais surtout le nuage d’été qui refuse de faire de la pluie et de revenir au boulot. Mais aujourd’hui, et même avec ma tête de zombie, j’ai souri à une malade lui disant tacitement ; Merci de m’offrir l’idée du post de ce soir.
Je vous décris la scène. Une salle de consultation avec deux médecins dans un même bureau ! – Ah oui, j’ai oublié de vous dire qu’on m’a jartée de mon bureau ; snif snif-. Des malades qui rentrent, des malades qui sortent, du bruit à l’extérieur de la salle, une querelle entre un malade et une infirmière, une malade qui tombe dans les vaps après une injection, les bébés qui crient…toutes ces scènes ne me frappent plus, je m’y suis habituée.
Ça me fait vraiment de la peine de l’avouer. Oui, je me suis habituée à 7allouf land center. Tout ce qui me surprenait au début me paraît normal ; même les malades qui me draguent en plein couloir, ceux qui me regardent de travers, ceux qui m’insultent, ceux qui veulent m’imposer leurs sciences…tout ce qui a fait des posts et des épisodes fait désormais partie de ma vie, et ça ne surprend plus.
Mais NAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! Je ne veux pas perdre mes réflexes, je ne veux pas sombrer dans le système, je ne vais pas me plier à la routine et devenir un maillon dans une grande chaîne dont on ignore le début et la fin…Je me ressaisis petit à petit, et là que j’ai senti l’envie d’écrire à nouveau, ça me rassure !
Une malade se présente. Elle dit avoir des secrétions vaginales abondantes et nauséabondes. Je lui demande d’aller à la salle d’examen gynéco pour que je vienne l’examiner. Et là, elle écaquille les yeux et m’annonce :
  ‘mais moi je jeune aujourd’hui !!’
  ‘euh, et alors ? ça n’a rien à voir avec l’examen’
Elle sourit et enchaîne : ‘ ben non, tu ne peux pas m’examiner si je jeune, ça va me gâcher mon jeûn !!!’
Et là, vint mon tour d’écarquiller les yeux pour lui dire
‘ choufi a madame, si je vous fais un toucher vaginal, ça n’atteindra en rien votre jeune’
Elle se lève et me dit : ‘ je préfère revenir vendredi, au revoir’
Alors pour lever tout lapsus, je vous fais mon roukn almoufti de la semaine ;-)
A l’issu du congrès de la fondation Hassan II « Ramadan et santé » organisé en 1998, les médecins et les oulémas se sont mis d’accord sur le fait que certains examens, actes médicaux et médications n’altèrent pas le jeûne du Ramadan, en voici la liste :

Examens :
Toucher vaginal fait par un médecin ou une sage-femme.
Toucher Rectal.
Prélèvements sanguins pour examen biologique.
Prélèvements de tissus hépatiques ou d’autres organes.
Anuscopie.

Actes :
Fibroscopie, sans introduction de liquide ou autres substances.
Colposcopie.
Lavage auriculaire.
Lavage vaginal.
Lavage vésical.
Utéroscopie ou pose d’un stérilet.
Sonde Urétrale, endoscopie urétrale et administration de produits de contraste.
Soins dentaires, extraction dentaire, brossage de dents – à condition de ne pas avaler-
Utilisation de sonde pour visualiser les vaisseaux cardiaques ou tout autre organe.
Coelioscopie pour examens des organes abdominaux ou pour acte chirurgical sur ces organes.

Médications :
Traitement par les aérosols – chez les asthmatiques-
Traitement par gouttes ophtalmiques, auriculaires ou nasales.
Traitement par les comprimés en sublingual tels que la nitroglycérine pour traiter les crises d’infarctus du myocarde.
Traitement par les ovules, les comprimés vaginaux ou les suppositoires.
Injections sous cutanées, intramusculaires, injections intra-réctales ou intraveineuses, don de sang, transfusion.
Opérations sous anesthésie [Franchement !!!] si le malade a décidé la veille de jeuner.
Gel et patchs.
Gargarisme à condition d’éviter d’avaler.
Injections qui se pratiquent au cours de l’hémodialyse.

Source: Cahiers du médecin N°6; p.48.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zinezine 03/10/2006 10:32

Combien de jours avant la quille?Bon courage pour la suite....

NouniSS 25/09/2006 02:40

ah !! j'ai cru que c'est fini ton histoire avec land city .. alors ca recommence .. mais là , chui content que t'es habitué !! tu sais moi ce que je fais parfois, plutot souvent, je réclame toujours sans cesse pour que je n'habitue pas , parceque si non le systeme me plaira par la suite !! juste faut gerer le situation, puisque si on s'habitue pas on aura un moral de merde, c'est tout !!
merci pour ton moufti, c'était une bonne idée de le mettre sur ton e-journal, meme ca parrait etrange pour les gens du non-domaine ..
RAMADAN KARIM

zed0 22/09/2006 09:46

Bon beh. en tant que directeur de casting, je vais me lancer dans l\\\'operation et passer au crible les talents potentiels de tes intervenants.
Ya personne mieux place que toi pour jouer le role principale du medecin-moufti-rebouteu-pompier-infirmiere-voyante-epiciere-....(j\\\'espere que t\\\'es pas schyzophrene) a  moins que tu preferes une actrice bollywoodienne? Un peu de danse et d\\\'amour, les hopitaux sont connus pour ca.
Moncef, directeur de photo de famille, le mythe se sent faible donc le role du malade imaginaire lui sera accorde. Christophe, a la reception et traducteur officiel, sky dancer l\\\'homme a tout faire dans la serie, deboucheur de toilettes et d\\\'orifices, slix sera l\\\'infirmiere qui balance sur tout le monde, chahid le medecin savant-fou et steph medecin en chef (celui qui ne fout rien de ses journees)...........quand au drageur....le casting est toujours ouvert......il sera accorde a celui qui pourra faire ici "des rimes sans frime" (pour citer les paroles d\\\'un drageur "talentueux" a une de mes amies).....
Faut voir pour le titre aussi.
ZZero
 

Manal 22/09/2006 01:32

Chahid>> tu vois ! ça devient une culture comme tu as dit ! avant ça m’énervait, maintenant, je m’y suis habituée. Merci pour ton passage. Steph>> dans la mesure où chaque malade est un monde à part, oui, la routine n’a pas lieu d’être, mais quand t’as beaucoup de malades à voir et que le flux est énorme et que tu fais ça tous les jours et que c’est toujours la même chose, la routine peut nous bouffer :p Merci pour tes encouragements…

Steph 22/09/2006 00:55

C'est vrai que la routine nous bouffe parfois mais tu as un métier passionnant et dans ton domaine ce n'est jamais la routine.
Il n'est pas facile de concilier la religion, les traditions et le désir de prodiguer les meilleurs soins. Je crois que tu sais relativiser et faire preuve de mesur et c'est une trés bonne chose.
Bonne continuation et bon courage surtout