Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2006 4 19 /10 /octobre /2006 23:45

Oui. Il faut mourir avant de connaître le paradis. Mais la mort est elle souffrance ou délivrance ? Quand je mourrai je te dirai, tu voudrais de ma réponse ?
La vie est un long chemin tu sais, alors ne parlons pas de la mort pour célébrer une naissance. Naissance dystocique certes, mais toute naissance est délicieuse, n’est ce pas ?
Long silence. Souvenirs qui résonnent dans une salle d’attente, je n’aime pas attendre, et pourtant !
Des lettres et des lettres qui défilent, des mots qui naissent et d’autres qui disparaissent. On remplace des « je t’aime » par des « je t’aime bien », on change le présent de narration par l’imparfait des contes de fées, on dessine des visages, on leur arrache les cheveux, on leur dessine un sourire, puis on l’efface. On préfère les larmes aux sourires. J’en rigole.
Sourire jaune. Ah bon ? Depuis quand les sourires ont des couleurs ? Sourire rouge. Rouge comme le sang d’un cœur blessé. Rouge comme…non rien. Je dis n’importe quoi. Tout ça pour te dire qu’un sourire ne peut être rouge, parce que quand un cœur saigne, il ne peut être que triste. Et les tristes ne sourient pas. Mais tu m’as dit que tu n’étais pas triste ! L’es tu ?
Parce que tout est fini. Mais qu’est ce qu’on avait commencé ? Un rendez vous tant reporté ? Une discussion tant attendue ? Une vie ? Une histoire, ou était ce L’histoire ? Ou ne devrais je pas poser de pourquoi ?
La vie est un long chemin. On a dû marcher sa moitié. Pas à pas nous avancions ; était ce pour reculer ? NON. C’était pour rester sur place, mais en arrachant un moment de passion à la sagesse. Prévenir n’est il pas mieux que guérir ? Oui mais guérir quoi ?
Un oubli. Un manque. Une souffrance injustifiée. Un doute.
La prévention peut être primaire. Eviter que le mal ne se produise.
La prévention peut être secondaire. Une fois là, éviter de le revivre.
La prévention peut même être tertiaire, j’ai oublié ce que cela veut dire, toi tu sais ?
Je me disais bien que tes mots me ressemblaient, un peu…tu es beaucoup plus talentueux que moi dans « les choses personnelles », même dans d’autres choses. Est ce le début d’une cure, ou le début d’un roman épistolaire ? Chez toi ça résonne ; je voulais dire ça raisonne ! Crétin va bien ?
J’ai compris quand j’ai lu ta dernière phrase. Laisse moi t’avouer que l’imprégnation est dans les deux sens. Un jour tu comprendras.
Ce n’est pas une pitié. Ni un sentiment de culpabilité ; pourquoi alors tout mal interpréter ?
C’était une pensée.
Une pensée souriante pour un être cher. Un être cher qui existe toujours mais qui le refuse ; d’être cher ou d’exister ? Allez lui demander ! Alors j’écris bien ?!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

houcine 14/02/2007 18:31

slm c'est houcine 20ans de casa j'ai beaucoup aprécié ta maniere d'ecrire et de pensser c'est la 1ere foi ke je vien sur ton blog et je te promet je reviendrai, tbarek allah 3lik

Bsima 21/10/2006 02:23

Manal, ton texte est trop fort, cargé de sous entendu, j\\\'ai pas tout capté, mais tu me parles... Et j\\\'en tire des leçons...
Bon courage pr la prépa...

Mohamed 21/10/2006 00:24

ok ! je vais relire plus lentement.

Manal 20/10/2006 21:59

Mohamed>> tu n’as rien compris ;-)

Mohamed 20/10/2006 20:47

Est ce une déclaration d'amour? Si oui, N'est  il pas  plus simple de dire "je t'aime, la vie est merveilleuse à deux !"
ou bien, je n'ai rien compris.