Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 13:27

J’ai beaucoup hésité avant d’accepter d’y aller, je ne voulais pas faire le tour du monde pour passer 4 jours en Jordanie, mais j’en avais vraiment besoin, les semaines dernières étaient trop stressantes et je voulais m’échapper…
Un meeting arabe, qui accueille 28 jeunes de 14 pays arabes. J’ai jeté un coup d’œil rapide sur la liste des participants, le Maghreb, le moyen orient et le golf sont équitablement représentés.
Après le long détour, je me retrouve à Amman. J’allais être la dernière à arriver si le vol des Egyptiens était arrivé à temps ! Je file à l’auberge, et sur le chemin je discute longuement avec Imad, le responsable logistique de l’organisation qui nous accueille ; il me demande pourquoi on bombarde chez nous, comment vivent les marocains et un tas de questions générales sur les salaires, la vie et le prix des tomates. La première participante qui m’aborde était une libanaise, pleine d’énergie elle se dirige vers moi avec un grand sourire et m’invite à faire connaissance avec le reste du groupe.
Des palestiniens, des tunisiens – qui connaissent zizou :p-, une fille de Bahrain. Les autres sont sortis.
Sur la table du dîner, je discute avec un brillant participant du Yémen, j’étais vraiment stupéfaite et admiratrice, mais toutes les discussions ont focalisé sur notre destination du lendemain, là où se tiendra le meeting : un éco lodge, en plein montagnes, loin de toute la civilisation, où il n’y a ni électricité, ni internet, ni réseau de téléphone, un lieu pour se déconnecter du monde !!
À l’annonce de cette nouvelle, les réactions ont divergé, une égyptienne a éclaté en sanglot, n’imaginant pas le fait de rester 5 jours sans parler à son fils, d’autres se sont tus, et moi je trouvais l’idée assez originale…
Se débarrasser de ces machines qui conditionnent nos vies, dormir tôt et se réveiller quand les premières lueurs apparaissent, manger bio et n’entendre aucun klaxon ! Franchement, ça valait le coup d’essayer !

 

Dans le bus, les appréhensions se fondent dans les longues discussions entre les participants. Je voulais discuter avec le seul participant Saoudien, mais il était malade et a dormi durant tout le trajet…
Les appartenances géographiques ont défini plusieurs petits groupes, Liban-Palestine, Maroc-Tunisie, UAE-Bahrain, Jordanie-Syrie… Je m’amusais à observer le groupe en silence, en écoutant les chansons de Hédi Jouini sur le PC du tunisien…
La route était longue, on nous a arrêté plusieurs fois ; barrages de contrôle. Une fois arrivé à un coin perdu dans les montagnes, on nous fit descendre…
à suivre…

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

bsima 06/05/2007 15:58

Euh, a cet instant précis je sais pas si j'aurai pu m'enfermer entre 4 murs, parfois la solitude me fais peur... Peur de me retrouver face a face avec mes pensées...

medlykos 06/05/2007 14:48

C'est l'occasion de faire le vide et de sonder les profondeurs de ton "moi", loin du stress urbain, des bruits,...
Bonne renaissance :)