Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 14:12


C’est toujours difficile de revoir ses positions quant à certaines actions qu’on faisait avec beaucoup de bonne volonté ! C’est le cas de mon engagement dans l’humanitaire, j’étais contente et fière de ce que je faisais avec les associations, mais à un moment ; j’ai senti que je ne rendais pas vraiment service à la population. Le fait de mobiliser du monde, de se déplacer un dimanche, de ramener du matériel, de prévoir un budget pour les médicaments, les abaisse-langues, les thermomètres et tous les autres détails qu’il ne faut pas omettre, le fait de contacter les autorités locales, les associations, de donner de l’espoir à une population courbée par la pauvreté, et puis débarquer le jour J, avec beaucoup de bonne volonté, beaucoup d’enthousiasme, faire des consultations, combattre la fatigue et rentrer  tard le soir pour dormir tranquillement en se disant : J’ai fait quelque chose.
Tout ça c’est beau, mais ça ne me convint plus. Se déplacer pour traiter une angine ou une bronchite c’est bien se substituer à l’état, et ce n’est surtout pas ce que je veux faire en tant que société civile ! Le travail des associations dans le domaine de l’humanitaire doit apporter quelque chose que l’état ne peut pas pourvoir. Si on va venir, se poser quelque part, passer à la télé et être reconnu comme un ange sur terre, ça ne rend pas vraiment service aux hypertendus du quartier qui après le passage de la caravane, continueront à faire la file aux hôpitaux des villes pour avoir un rendez-vous…finalement, ce qu’on a fait, c’est leur dire : Voilà monsieur, vous êtes hypertendu !! Une donnée à la base qu’il savait, ou qu’il pressentait ; parce que s’il ne se savait pas malade, il ne serait pas venir taper à votre porte humanitaire…
Long débat, que j’entame de temps en temps avec moi-même, et parfois avec d’autres confrères. Certains comprennent ma position, et d’autres n’apprécient pas du tout mes remarques…
Il y’a quelques mois j’ai été contactée par Moh pour participer à une caravane humanitaire à Taroudant, quand j’ai compris de quoi il s’agissait, je me suis tout de suite engagée.
Effectivement, du 11 au 19 Mai, s’est tenu à Taroudant une opération smile, organisée par une NGO américaine. Une équipe de plus de 25 médecins et chirurgiens s’est déplacée pour dessiner les sourires sur le visage des enfants souffrant de malformations maxillo-faciales !! J’ai pris beaucoup de plaisir à travailler dans cette caravane, j’ai senti vraiment que dans la vie des patients opérés ; il y’avait un AVANT et il y’aura un APRÊS nettement meilleur.
Les chirurgiens ont principalement pris en charge les fentes labiales et fentes palatines, avec une vingtaine de cas de brûlés, opérés gracieusement par un professeur – tenez vous bien- Marocain installé aux états unis !!
Au total, plus de 220 malades ont été vus et 114 ont été opérés, un grand exploit en 5 jours de travail acharné.
L’équipe locale de la province de Taroudant était très coopérante, du délégué  du ministère de la santé aux agents de sécurité, tout le personnel était accueillant.
L’expérience fut vraiment très enrichissante…
Merci infiniment à Moh, de m’avoir mise en contact avec Tom et toute l’équipe, j’ai fait de mon mieux pour aider et je serai ravie de participer avec eux une autre fois.
Merci à l’équipe locale pour son amabilité et sa coopération, c’était un vrai plaisir de travailler avec vous…
Merci au patient qui est venu me chercher à l’hôpital pour me donner un cadeau très symbolique à mes yeux, mais qui malheureusement ne m’a pas trouvé !
J’espère que l’équipe organisera une autre opération dans la région, la population en a vraiment bénéficié…

Billet également publié ici.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Manal - dans Associations
commenter cet article

commentaires

hammouda 08/07/2007 15:16

Bonjour,
Je suis ravi qu'il y ait des jeunes étudiants en médecine qui soient impliqués dans le social médical; Etant jeune médecin spé ayant fait mes études en France,et pouvant donc avoir un esprit critique sur la situation au Maroc(même si je n'ai jamais véçu dans les couloirs des CHU marocains), je ne vois pas comment le niveau de prise en charge de nos chers compatriotes démunis,pourrait s'améliorer sans note implication massive et soutenue. Il ne faut certes pas remplacer l'état mais il est certain qu'il faille lui donner un grand coup de pouce.Nous sommes ,avec de jeunes confréres maroains et étrangers entrain de monter une institution humanitaire pour améliorer la santé de la maroaine(je suis gynéco de formation);ceux et celles qui sont intéressés pourraient me contacter à l'adresse e-mail suivante:hammouda_achour@hotmail.com
Dr M.ACHOUR
 
 

Stupeur 02/06/2007 00:26

la pudeur dont tu parles n'a rien a voir avec doner l'exemple dans l'humilité!révise tes cours d'education civique, religieuse et ton experiance sociale!

freestyle 01/06/2007 21:34

Par le mot pudeur vous comprendrez ce que la main droite donne la main gauche l'ignore... Les classiques que vous citer ont vécu justement dans un espace où le concept humanitaire n\'a jamais été une exclusivité et encore moins un exploit démesuré. En revanche, il est étrange d'observer que sur d'autres espaces ces mêmes réalisations apparaissent comme une prouesse d'un nouveau genre car en stigmatisant une frange de la population nationale en qualité de malheureux dont le sort humanitaire est alors dépendant que de la bonne ou de la mauvaise humeur du corps médical va déjà bien au-delà du concept d\\\'assistance médicale universelle et du respect de la dignité humaine. Comprenez que vous avez plus besoin d'eux qu'ils n'ont besoin de vous.freestyle

Moh 01/06/2007 19:46

‘Prodiguer des soins fondamentaux à des patients est le devoir de tout corps’ est du plutôt gratuit comme théorème.  Pangloss aurait cédé l’autre moitié pour dire mieux. -Voltaire et ses histoires de moitié de fesses!-  Vango aurait démontré que tondre l’oreille libère la cervelle. De la non commutativité Buffon, un non systématicien repris par Hassan II stipule en français aussi mauvais que la raison: «le style c’est l’homme même».. pas la peine d’essayer, ça ne commute point.Perd un Dh ça rendra heureux un chercheur de trésors, sois en sur!
Qui n'a jamais été mal réveillé? :)) Bien @ tous
Moh

Moh 01/06/2007 19:38

Les geysers de générosité abondent en chacun de nous, c’est la nature humaine et c’est tant mieux.
Chez certains ces geysers peinent à trouver issue pour être profondément étouffés par des détritus égoïstes et autres quincailleries du Bazar civilisation. Creuse qui peu et ceux qui cherchent trouvent..
Manal a ses geysers à fleur de peau et ils jaillissent avec une spontanéité admirable!  Elle a gagné le respect et l’admiration de tous ceux qu’elle a touché de près ou de loin à Taroudant. Un patelin qu’elle n’a jamais connu auparavant bien qu’il a toujours existe. Un boundox qui n’aiguille même pas dans la carte de la plupart des membres d’une équipe qui pourtant en a vu des zèbres. Les galons, la religion, l’âge,  la culture, le langage, le savoir et un tas d’autres intangibilités que confère une petite main moite qui vous serre l’indexe..   se sont donnés en spectacle dans le silence, au damne des papes, des moulahs et autres dérangés de l’apocalypse que la différence démange. La toute petite goutte a fait tache aux deux bouts du diamètre jusqu’aux salles de gardes à l’autre coté du lac. Un membre de l’équipe raconte à des confrères comment au profond de son âme il s’est senti parmi des siens dans un monde où frontières et paradoxes n’ont aucun sens. «out of this world » est le terme qu’un autre membre a utilisé, il aurait découvert le coté caché de Fox News.
Comble de l’évidence: déshabillés on est tous les mêmes. On s’aime!  Aussi simple que si seulement on savait. Merci encore Manal, ne change rien, même pas besoin d’être matinale. :)) http://www.people.fas.harvard.edu/~kats/pics/geyser.jpg
Moh
Freestyle je te prends à coté