Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2005 7 02 /10 /octobre /2005 00:00

* Le lit 1 est mort.

+ Ah bon ? Comment ça se fait ? Il était bien hier.

* On ne sait pas vraiment, apparemment il a saigné, on a appelé le médecin de garde vers 2h du matin, mais elle n’est pas venue. Il est décédé vers 4h.

+ Elle n’est pas venue ?!!!...

 

 

 

Le lit 1 est mort. -Depuis quand le lit a une vie pour qu’il décède ?-

Dans les hôpitaux, les prénoms n’existent pas. On se débrouille toujours pour trouver un surnom aux malades, et on entend souvent des répliques genre, « le Rectum va mieux ? » - pour parler généralement d’un malade qui a un cancer du Rectum- ou «  la Box 2 fait une chute de tension! », -pour parler d’une parturiente en gynéco-, « la vésicule a mangé, on ne peut pas l’opérer » - depuis quand les vésicules biliaires ont une bouche ?- ou encore, « le lit 4 m’inquiète, même sous antipyrétique, il reste fébrile » !!!,

Et ce jour là, on m’informa que le lit 1 est mort. Un patient de 68 ans, avec des antécédents lourds, il traîne déjà un diabète depuis 10 ans, une insuffisance rénale et nous a été envoyé avec un papier où y était mentionné : patient récupéré après arrêt cardiaque. Hospitalisé au service où j’étais pour suspicion d’une maladie vasculaire avec manifestations dermatologiques…Comme on dit encore, un beau dossier ! Pourquoi pas un article.

Malgré tout, ce malade se portait très bien, il n’arrêtait pas de râler, il était exigent, il mangeait bien…

Tous les matins, son gendre venait avec le petit déj’ fait maison, et le lit 1 attendait avec impatience que le sang soit prélevé pour qu’il puisse enfin manger goulûment son menu.

Les investigations étaient en cours…le bilan était lancé…mais le lit 1 avait besoin d’une haute surveillance, déjà qu’il était un terrain à risque…

L’hémorragie ne tarda pas. Un vaisseau a éclaté. Mais il a choisi le mauvais moment !!! Comme quoi, il ne fallait pas attendre 2 heures du matin pour éclater, personne n’était là !

A 2 heures l’infirmier de garde appelle le médecin de garde, elle ne peut pas se déplacer, sa fille est malade !!!!!!! Le malade se vide de son sang et décède deux heures après.

Le lendemain le gendre s’amène comme tous les matins avec le petit déj. Il a dû croiser le médecin qui était censée être là la veille à 2h du matin, il a dû lui sourire, lui dire bonjour. Elle a dû lui sourire, ou peut être elle l’a ignoré…

Il arrive à la salle, le lit 1 n’est plus. Un autre malade a pris sa place. Et le nouveau lit 1, est devenu Le lit 1.

Aux oubliettes, ou plutôt à la morgue. Le gendre pleure tristement son beau père, el mektab, hadak hed 3emrou, allah yerehmou ou wesse3 3lih…

La vie continue…le médecin de garde sillonne encore les couloirs d’Avicenne, ne pensant même plus à ce malade qu’elle aurait pu, NON, qu’elle devait sauver, ou du moins assister !! Le lit 1 aurait pu être son père, son beau père, son oncle, son voisin…mais non, ce n’était que le lit 1. Il est mort. Sa vie à elle continue, sa conscience est tranquille, elle sera bientôt spécialiste, elle aura encore des malades, euh…je veux dire, des lits à soigner…

C’est encore une histoire, douloureuse, incroyable mais vraie.

Le lit 1 est mort. Allah yerehmou.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

nouha 02/05/2006 01:38

eh oui, c comme ca, puiske le lit 1 né po kelk1 ki é proche du docteur ... hir imout ila  bra...pffff ya des gens au maroc ki merite po d'existé...j dir pluto...k les marok1 son preske tous pareil...é ke des gens houma lli il merite d'existé...comme la prof dont ta parlé f tn  "histoir de malade"

samir 15/11/2005 15:58

great bolg !
go on change the way things are done!
BEST REGARDS

manal 26/10/2005 13:01

je suis 1 fille gentille mais il faudra pas etre trop gentille car parfois en exagerant on peux tomber dans situations intimidantes voilà je suis manal c'est mon prénom 'que je vous j'addore!!!!!!!!!!!!!!!

Manal 12/10/2005 01:41

Oumaima>> Merci d’être venue…Je voulais bien que tu lises ce post…n’est ce pas à Sba3ya :p

Selwa>> heureusement que tu n’as pas fait médecine, surtout au Maroc…c’est une lourde responsabilité, allah yejibna f swab ou safi… entre aurait dû et ce qui se passe, y’a a big gap. Merci pour ton passage.

Hannibal>> Félicitations pour votre équipe mon grand, sehha l mondial ;-) et puis dommage pour nous.
Tu n’es pas le seul à ne plus avoir confiance en les médecins, mais crois moi, y’a pas que des gens mauvais dans ce métier, y’a beaucoup de gens responsables et compétents…dans tous les métiers du monde y’a de tout. Sauf que quand il s’agit de vie humaine, l’erreur est impardonnable…

hannibal 11/10/2005 22:18

C'est vraiment révoltant, le pire c'est que c'est loin d'être une exception. Ca me désole de l'avouer mais je n'ai jamais eu confiance en aucun méèdecin ni dans les hopitaux pubics (les mèdecins t'accordent une faveur en t'auscultant !) ni dans les cabinets et cliniques privés (où l'on devient des clients et non plus des patients).
Je croyais pourtant qu'il y avait un serment d'hippocrate ou d'hyporcite, je ne sais plus très bien ...