Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 01:37

Jusqu’à quand ?

 

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
6 juillet 2006 4 06 /07 /juillet /2006 01:19
J’ai un faible pour l’Italie, ça se comprend ;-),mais que le meilleur gagne.
Entre temps, savourons le livre de la jongle avec Gad.

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
19 mai 2006 5 19 /05 /mai /2006 21:17

No comment !

Source: Morocco times

 

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
10 mai 2006 3 10 /05 /mai /2006 17:12

Ils sont partout…
Ils vous abordent avec le sourire, ils affichent un air très sympathique mais surtout des prix très intéressants. Les chinois envahissent les marchés marocains.
Au tout début, l’histoire a commencé avec des produits pas chers qui se sont incrustés insidieusement dans nos marchés. Mais aujourd’hui, les chinois ont fait le choix de s’installer carrément au Maroc pour vendre eux même leurs produits dans LEURS marchés.
Le Maroc essaie de dresser une muraille « de Chine » pour se protéger de cette invasion. Et c’est justement au niveau de l’ambassade du Royaume à Pékin où le mythe chinois rencontre les premiers obstacles.
« Aujourd’hui le Maroc » a mené l’enquête pour comprendre le phénomène !
La chine semble avoir deux points de force : Un SMIG bas comparé à celui des ouvriers marocains (1800 Dhs pour le Maroc Vs 600 Dhs pour l’ouvrier chinois !!) et puis un volume important de production.
La chine se réveille et les commerçants marocains ne cessent d’exprimer leur mécontentement, alors comment faire pour contrer ce dragon ?
Le Maroc reste le pays arabe qui abrite le plus grand nombre de chinois, qu’en est il dans les autres pays du Maghreb ?
Pour en savoir plus.

Ce post est également publié sur maghreblog.

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
15 avril 2006 6 15 /04 /avril /2006 18:27

Je suis supposée être sur mon bureau pour essayer de rattraper mon retard et bosser toute la médecine et la chirurgie en moins de deux semaines…mission impossible 5 ! Ça me rappelle les petits bouquins de langues ‘kayfa tata3alam al almania fi 5 ayyam bidoun mo3alim’ ‘ comment apprendre l’allemand en 5 jours sans professeur’…
Bref, pour me distraire de temps en temps, je jette un coup d’œil sur un roman assez intéressant et qui m’a inspiré ce petit jeu.

 

Conditions de participations :

 

1-     Ne pas tricher !! [Chercher sur internet va fausser le jeu et donc ça perdra son charme].

 

2-     Laisser libre cours à son imagination, essayer d’être le plus créatif possible.

 

3-     Décrire avec beaucoup de précision, et n’oublier aucun détails.

 

4-     Etre majeur et vacciné :p

P.S : Le3zaoui, mehdi7, tima, Dayzin, je vous en ai déjà parlé, donc vous n’avez pas le droit de participer.

Celui qui fait la plus belle description aura droit à une petite surprise.

Le jeu :

 

Ceci un est un beau passage extrait d’un roman, le but du jeu est de décrire le personnage que vous inspire ces lignes. Il s’agit d’une femme qui prépare son bain, elle vous met dans l’ambiance, mais à vous de me la décrire telle que vous l’imaginez…

 

A vos plumes, et surtout ne trichez pas ;-)

 

J'ôte le bouchon du flacon de cristal et en verse le contenu dans la baignoire qui se remplit lentement. Dans la transparence de l'eau, le violet foncé des cristaux de sel vire au lilas clair. Des particules élémentaires se détachent puis s'accolent. Transparence et couleur. Ecoulement et stase. Maintenant, l'odeur. Le secret de la perfection du Tout réside dans un dosage pointilleux des composants. Je verse les petites bouteilles d'huiles essentielles les unes après les autres. Surtout ne pas les agiter, se contenter d'observer les lourdes gouttes qui tombent d'elles-mêmes, telles des larmes de bonheur, et compter - trente de chaque : gling, gling, gling, bergamote et fleur d'orange réveilleront les terminaisons nerveuses et, afin de calmer l'excitation, j'ajoute dix gouttes d'huile de roses qui enveloppera ce poison picotant d'une fine pellicule de douceur femelle.
Personne n'arrivera à me convaincre que la mousse n'est qu'un produit de cosmétique. C'est un accessoire rituel, païen, fait pour rappeler à toute femme que prendre un bain, c'est retourner à l'écume originelle des vagues d'où a éclos la Vénus qui existe en elle. C'est pourquoi j'ajoute aussi de ce gel onéreux de Guerlain, ne quitte pas des yeux le flux qui le frappe jusqu'à ce que, sur toute la surface, se dessine un ciel d'aube printanière - de doux nuages qui laissent apparaître, dans leurs déchirures, des morceaux de violet.
Je me déshabille avec plaisir.  Chaque partie de mon corps a subi aujourd'hui un traitement qui lui donne droit à ce bain. J'ai passé de longues heures entre les mains miraculeuses de Marlène qui a enlevé, arraché et rasé chaque poil mal placé, en commençant par quelques rebelles plantés sur mes orteils et en finissant par la manifestation de notre nature animale au niveau des aisselles et du maillot. Des masques et des crèmes à la formule magique ont été appliqués sur mon visage - algues marines, poudre de perle, cellules de placenta de rhésus. De joyeuses microparticules se sont frayé un chemin jusqu'aux cellules de mon épiderme où elles ont engendré de véritables métamorphoses. Pendant ce temps, l'aide sourde-muette de Marlène s'est occupée de mes pieds et de mes mains, m'a limé les ongles qui se sont retrouvés sous un vernis couleur cerise mûre, tandis que le dernier que le dernier de mes muscles évacuait toute crispation.
Je fais durer le dernier instant, avant d'entrer en contact avec l'eau…

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 19:06

Parce que chacun compte…
Parce que chaque instant compte…
Merci pour ce partage.

Le semeur

 

C'est le moment crépusculaire.
J'admire, assis sous un portail,
ce reste de jour dont s'éclaire
la dernière heure de travail.

Dans les terres, de nuit baignées,
Je contemple, ému, les haillons
d'un vieillard qui jette à poignées
la moisson future aux sillons.

Sa haute silhouette noire
domine les profonds labours,
on sent à quel point il doit croire À la fuite utile des jours.

Il marche dans la plaine immense
Va, vient, lance la graine au loin,
Rouvre sa main, et recommence,
Et je médite, obscur témoin.

Pendant que, déployant ses voiles,
l'ombre, où se mêle une rumeur,
semble élargir jusqu'aux étoiles
le geste auguste du semeur

 Victor Hugo.

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
16 février 2006 4 16 /02 /février /2006 16:59


Schwepps Youssfi ;-)
Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
11 janvier 2006 3 11 /01 /janvier /2006 23:15





أول مراتب الحب الهوى ثم العلاقة و هي الحب اللازم للقلب ثم الكَلَف و هو شدَّة الحب ثم العِشْق و هو اسم لما فَضَلَ عن المقدار الذي اسمه الحب
٠ ثم الشَغَف و هو إحراق الحبِّ القلبَ معَ لذَّة يجدها٠
.
و كذلك الَّلوعة و اللاَّعِجُ فإن تلك حُرْقَة الهَوَى و هَذَا هُو الهَوى المُحرِق

٠ثم التَّيمُ و هو أن يسْتَعْبِدَه الحب
٠ثم الشغَف و هو أن يَبْلُغ الحب شَغَافَ القلب٠ثم الجَوَى و هو الهوَى الباطن

٠ثم التَّبْلُ و هو أن يُسْقِمَه الهَوى
٠ثم التَّدْليه و هو ذَهاب العقل من الهوى
٠ثم الهُيوم و هوأن يَذْهَب على وَجْهِه لغَلَبَة الهوى عليه

 

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 17:55

Quel est le point commun entre notre pays et l'Inde, la Chine , le Bangladesh, le Pakistan, le Nigeria, l'Indonésie, l'Egypte, le Brésil, l'Iran et le Congo ? Certes ce sont tous des pays en voie de développement, mais leur particularité c’est qu’ils regroupent les trois quarts des adultes analphabètes dans le monde.

Au Maroc 43% sont analphabètes. Taux alarmant qui inquiète à la fois les autorités nationales et les organisations internationales. Mais l’espoir est là, chaque année, le Maroc vise dans sa stratégie d’alphabétisation un million de personnes.

En 2000, Le Forum mondial sur l'éducation de tenu à Dakar s’est fixé l’année 2015 comme date butoir pour réduire de moitié le niveau d’analphabétisme chez les adultes dans plus de 73 pays évalués, dont le Maroc. Y arriverons nous ?
Pour ce qui est de la Tunisie , le 8 Janvier, journée arabe de lutte contre l’analphabétisme revêt cette année une signification particulière, vue que le programme d’alphabétisation établi par le pays entame son deuxième quinquennat. La Tunisie aspire à éradiquer définitivement l’analphabétisme en 2009, chez les jeunes de moins de 30 ans.

Le programme tunisien vise également la mise à niveau globale du pays afin de relever les défis par l’UNESCO, qui a fait de la décennie 2003 – 2013 celle de la lutte contre l’analphabétisme.

En Algérie, le quart de la population est analphabète. Ce mal semble ronger tout le maghreb.

Espérons que cette journée arabe de lutte contre l’analphabétisme puisse porter un nouveau souffle pour éradiquer ce fléau et sortir nos concitoyens des ténèbres de l’ignorance.

Petit clin d’œil à un post qui a attiré mon attention sur le blog de Lemrina.
Post publié également sur maghreblog.


Sources :

http://fr.allafrica.com/stories/200601060661.html
http://www.algerie-dz.com/article1615.html
http://www.lematin.ma/mailing/article.asp?an=&id=natio&ida=54529

 

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 18:46

Patch Adams (né le 29 décembre 1943)  est un médecin pas comme les autres. Il a choisi de changer le monde en répandant la joie de vivre parmi les hommes. Le bonheur excessif : telle est sa devise. Son objectif : changer la société. Ses armes : l'humour, l'amour et un costume de clown.

 

Personne n'est à l'abri de son humour : que ce soit dans la rue, une salle de conférence, à l’hôpital, dans les camps de réfugiés, les zones en crise ou dans un ascenseur, Patch Adams trouve partout des victimes consentantes. Car personne ne parvient à résister au rire.

 

C’est d’abord en milieu hospitalier que Patch Adams a expérimenté les effets du bonheur excessif, et les hôpitaux sont restés son terrain d'action préféré. Il fait rire les malades qui souffrent, il suscite l’hilarité des médecins et du personnel médical. En effet, si le personnel hospitalier se sent bien, les patients, eux aussi, vont bien. Et Patch Adams sait par expérience que « les patients guérissent plus vite s’ils se sentent bien, si on les traite comme des êtres humains ».

 

Cette  figure emblématique de la médecine holistique a inspiré un film mettant en vedette Robin Williams et racontant l’histoire d’un médecin qui utilise l’humour et des moyens peu orthodoxes pour égayer un hôpital universitaire plutôt austère.

Repost 0
Published by Manal - dans Divers
commenter cet article