Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2005 5 26 /08 /août /2005 00:00

Je n’avais jamais encore vu une arme de si près…ça fout la trouille ce truc…
Des regards inquiets, des visages angoissés, presque figé par la peur…
Tout le monde scrute tout le monde…
Je n’étais pas une exception, je fixais tous les sacs à dos, je dévisageais tous les passagers…
Je ne pensais qu’à une seule chose, et si ce sac à dos d’en face contenait une bombe ? Ce vieillard d’à côté n’ira pas voir ses petits enfants, ces ados n’iront pas à la plage, ce monsieur n’ira pas à son boulot, cette jeune fille ne retrouvera pas son fiancé, ces anglais n’atteindront jamais leur Londres, ce gosse ne saura pas qui gagnera la prochaine coupe du monde, ce surfeur ne valsera plus au rythme des vagues, et moi ? Moi je n’existerai plus…
Des soldats armés ont surgi de nulle part, comme pour confirmer mes doutes…
Ils étaient armés, de vraies armes quoi…leurs visages dégageait beaucoup de rage, leurs yeux exprimaient beaucoup de haine… ils scrutaient tout le monde, nous sommes tous suspects jusqu’à preuve du contraire.
Je fixais bêtement ce sac à dos noir, son propriétaire avait un tête d’arabe… il avait aussi un sac en plastique où il y avait comme des boites de conserves et du riz…
Je me suis inventée des histoires pour calmer mon inquiétude, je me suis convaincue qu’il avait des enfants et qu’il n’allait pas se suicider parce qu’il les aime…
Bizarrement, je me suis sentie mille fois mieux quand il est descendu…
Je comprends maintenant pourquoi on me fouille dans tous les aéroports, pourquoi on me regarde avant tant de mépris…
La peur engendre la haine…
Ceci s’est passé dans un train espagnol, mais j’ai cette peur quand je prends n’importe quel moyen de transport…
La peur empoisonne la vie des gens… les rend aveugles et intolérants…
A quand la paix de tous ces esprits hantés par la crainte ?

Repost 0
16 août 2005 2 16 /08 /août /2005 00:00

Hallo…

 

J’aurais du poster ce billet quelques jours avant…oui, bien avant l’épisode du malade…

 

Je suis en vacances, je ne suis pas sur Rabat et donc je suis encore une fois loin de mon blog… mais croyez moi, je ferai de mon mieux pour rester a jour…

 

Sur ce clavier, il n’y a pas d’accents, excusez mes phrases…

 

Venez me voir souvent, en été j’écris beaucoup…

 

 

 

 

Repost 0
2 août 2005 2 02 /08 /août /2005 00:00

         

Sorry not to be there to wish you a happy birthday...

Wishing you the best ever...

Repost 0
28 juillet 2005 4 28 /07 /juillet /2005 00:00

Manal occupée. Manal ne pas pouvoir se connecter. Manal être frustrée.

Manal lui manquer vous. Manal penser à vous. Manal aimer vous.

Manal espérer que tout aller bien pour vous.

Manal espérer que vous venir souvent chez elle.

Manal avoir beaucoup de choses à vous raconter…

Manal avoir une pensée pour Bloodlover. Manal ne pas avoir oublié toi.

Superfly avoir pensé à nous le jour du blogmeeting, et avoir envoyé avec BL ces jolies palabres :

 

Before our birth we cried

 

Our desire to hide

 

Let’s kiss the light

 

Let’s slither the night

 

Enchanting night

 

Mysterious night

 

Let’s hope for a new dawn

 

Aye, a full moon dawn…

 

 

 

Manal penser à vous…

 

À bientôt…

 

Repost 0
13 juillet 2005 3 13 /07 /juillet /2005 00:00

Je me livre…

Cette nuit semble être éternelle, obscure, glaciale.

Entre ces bouquins poussiéreux, ces feuilles anarchiquement éparpillées, ces petits mots  voués à l’oubli, ma douleur se réveille…

Des scènes ressortent de ces coins enfouis de ma mémoire, des souvenirs surgissent des ténèbres de la nostalgie déchirante…

 

Je résiste…

La douleur s’empare de mon cœur, la nostalgie envahit mes veines… Je vis mon passé moment par moment…

Et entre ces larmes qui coulent dans un silence morbide, ces réminiscences amères -que je croyais enterrées - qui ressuscitent, ma raison s’éteint…

Je ferme les yeux, je prospecte un instant de félicité…Je nous vois, je souris, je pleure.

 

Je fane.

Les souvenirs me paralysent, les mots me fuient, la douleur me serre, me traverse, me transperce…

Et entre l’absurdité de Sisyphe, la cruauté de Thanatos, et l’indifférence d’Eros, Morphée me délaisse…

J’entends Orphée chanter, la mélodie devint triste…

 

Je sombre.

Une envie me lacère. Fuir… Courir…Courir sans me retourner…

Courir loin, très loin, le plus loin possible…mais c’est impossible…

La peur me gèle.

Entre hier, aujourd’hui et demain, je ne bouge pas. Je suis lâche. Je préfère me taire.

Le silence me dénude. Les mots me trahissent. Je suis en larmes.

 

Je pleure.

Ça semble vouloir dire quelque chose, beaucoup de choses…Rien.

Mon corps n’ose plus, ne sait plus parler…mes yeux versent leur humeur.

Entre cette faiblesse qui me martyrise, ces envies qui me déchirent, et cette vérité ridée, je cherche désespéramment une lueur, perdue ? Inexistante ? Illusoire…

 La souffrance se délecte de me voir esclave de son royaume.

 

Je me livre.

A toi…non, tu fus, tu n’es plus, tu ne seras jamais…plus jamais.

Au désespoir.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
8 juillet 2005 5 08 /07 /juillet /2005 00:00

« Il a encore saigné !!... »

Ça courait dans tous les sens, ça flairait l’urgence…

Tout se lisait dans leurs prunelles, l’angoisse figeait leurs regards… la situation est très critique…

J’étais collée à cette grande vitre qui me séparait de la salle des soins intensifs… je les voyais courir, je contemplais leurs grimaces, j’essayais de lire sur leurs lèvres…

Je voyais une équipe acharnée, qui se bat contre un rival redoutable…

Sur l’autre rive, les regards étaient vides…on sentait  le désespoir planer, étouffer toute bribe de bonheur… la mort semblait gagner son duel.

Le mal métastase, dévore toutes les cellules de son corps…il lutte, gémit, frissonne, tremble… il ne veut pas mourir.

Sur l’autre rive, les larmes étaient gelées, les pensées paralysées, on pensait déjà aux funérailles…  

Tout le monde sentait la fin s’approcher à petits pas…

Il la sentit, il en souffrit…il saignait encore, les transfusions ne donnent plus de résultat…

La panique s’empara de la salle, médecins et infirmiers, tant attaché à lui, ce malade qui a longtemps séjourné chez eux…

Cette hémorragie a brisé une autre lueur d’espoir…peut être la dernière…

Ils l’observèrent tous, avec la même amertume, le même chagrin, la même nostalgie.

« Sa tension chute de plus en plus…son rythme baisse… ! » 

« Il s’arrête, vite réanimez le »

L’adrénaline monte dans la salle, tout le monde comprit que c’est peut être la dernière tentative…

«  Il reprend ! Il reprend ! »

Le rythme reprit comme par miracle, mais la tension était encore très basse…

C’est le duel, qui va gagner ? Lui, elle ?

On l’admirait tous s’accrochant à mort, à la vie…

Que la force d’Eros te bénisse…

Le monde agonise, il est atteint d’un mal métastatique, dont le traitement échappe aux compétences actuelles…

Disons non au terrorisme, arrêtons l’hémorragie…

 

P.S : je de la famille à Londres, on n’a pas pu les joindre le jour des attentats…silence…

 

Repost 0
29 juin 2005 3 29 /06 /juin /2005 00:00

Je l’ai fait…

Les plans mecs, c’est toujours comme ça !!

Je devais voir un copain qui a débarqué de Fès, c’est un très bon copain à moi, et ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vus !!!!

J’avais une réunion ( pffffffffffff, encore !!!) dès que j’ai fini, j’ai rejoint le groupe. Ils étaient dans l’un des endroits les plus snob de Rabat… lmouhim, ana je n’avais pas un sou sur moi, je ne comptais pas consommer de toute façon !!!

Et là, un d’entre eux, eut l’idée d’aller prendre des sandwichs de rate :s dans un coin où le taux d’agression le jour avoisine le 100% [ c’est quoi ces statistiques à la con] !! L’autre fille du groupe est partie, et m’a laissée ana meskina seule !!!

Oh my god, je suis allée avec eux… le type vend ses sandwichs dans une sorte de « karroussa » !

La vérité, rien ne m’obligeait à prendre quelque chose, mais je voulais voir à quoi ça ressemblait… croyez moi, je ne savais pas ce qu’il y avait dedans…

J’ai mangé en pensant à toutes les personnes que j’aime, j’ai demandé à un pote interne qui c’est qui est de garde ce soir aux urgences, j’ai pensé au blog, à mes potes…euh… mais finalement, c’est avec eux que je suis partie !!

Je tenais à poster ce billet, si jamais demain je n’apparais pas, sachez que le truc crade que j’ai mangé contenait des germes bizarres, qui ont fait que j’ai disparu…

Je vous aime.

 

Repost 0
18 juin 2005 6 18 /06 /juin /2005 00:00

J’avais 10 ans quand j’ai eu mes règles pour la première fois… un âge limite, où les adultes croient qu’on est encore jeune pour tout comprendre…

Je n’étais pas préparée psychologiquement à vivre un tel événement…

Je savais théoriquement ce  que c’était,  on en parlait en classe sous le ciel de l’ironie et de la gêne…

13 ans après, je reviens sur ce petit détail de la vie d’une fille, surtout quand elle a 10 ans.

Je ne veux pas en parler en tant qu’un  phénomène naturel répondant aux rudes lois de la physiologie humaine, je ne vais pas m’arrêter sur tous ces processus barbares qui aboutissent à l’avortement de bon nombre des follicules féminins tous les mois… mais je veux en parler en tant qu’un point d’inflexion dans la vie d’une fille.

C’était le baptême d’une cousine, je jouais dans une cours avec mes autres cousins…quand brutalement un événement me sort de leur cercle pour me rendre « grande », soudain, je devins adulte ! Je devais jeûner tout le Ramadan…à 10 ans. [Première réflexion que j’ai faite]

Je me sentais bizarre. J’avais honte d’en parler, même avec mes copines de classe.

Rien n’était comme avant, c’est un point non retour dans la vie d’une fille…

Ça a toujours été un sujet tabou, on en parle très peu, difficilement, des fois j’ai l’impression qu’on a même honte d’être indisposée…

On se sent sales, gênées, on se sent fatiguées, normal avec tout ce qu’on perd…

Mais au-delà du phénomène purement physiologique, y’a une composante socio-culturelle qui en fait un autre plat… Les femmes sont nakissat aklin wa din, à cause de ces menstruations, les femmes ne sont pas saines à cause de ces pertes, elles sont sales, n’ont même le droit de toucher au Coran…

Une camarade du lycée m’avait même dit un jour, que personne ne doit savoir qu’une femme a ses règles, ça ne se fait pas ! Mais pourquoi donc ? Ce n’est pas un crime de perdre une quantité de sang tous les mois, pourquoi en avoir honte si on n’y peut rien…

On se sent encore gêné par rapport à son propre corps…

C’est un événement qui transforme la vie d’une fille, faut donc en parler, il ne faut pas avoir honte de sa physiologie, c’est ainsi que la nature est faite. Il faut préparer les filles à ce moment, qui n’est pas du tout facile à vivre…

 

Repost 0
16 juin 2005 4 16 /06 /juin /2005 00:00

Fallait me voir en fin d’après-midi serpentant un café coin par coin, à chercher la petite chrita du réseau sur l’écran de mon portable, je courrais dans tous les sens ! waaaaaaaaaaaa !!! J’attendais un coup de fil, mais mon portable agonisait…non, il est décédé.

Agé de plus de 7 ans, c’est le premier portable qui rentra chez nous. Ancien combattant, il fut la fierté de toute la maison pendant de longues années, jusqu’à l’avènement de nouveaux modèles.

Vinrent alors les nouvelles générations pour connecting poeple, j’en ai acheté aussi, mais on m’a agressé l’année dernière, et on m’a pris my mobile…

Je voulais être joignable le plutôt possible (Les VIP c’est toujours comme ça :p)… donc, j’ai pris le plus ancien des portables dispo à la maison, c’était lui…

Une histoire d’amour est née, on est devenu inséparables…

On me disait que j’avais un air de femme d’affaire avec ;-) !

Bref, je voulais te rendre hommage mon cher portable, je suis contrainte de t’abandonner…

 

 

 

Repost 0
14 juin 2005 2 14 /06 /juin /2005 00:00

Sur la carte, tout me paraissait flou, je ne voyais que ce Toast au Fromage en GRAS !!!

J’ai hésité deux secondes, et comme dirait Mani, mon côté obscur me poussait à prendre ce toast, et le Yoda qui est en moi voulait jouer son sage !!

Mais j’ai craqué… j’ai pris le toast, fouettant ainsi toutes ces heures de privations et de rationalisation de ma nourriture devenue pourrie ces dernières années…

J’ai un IMC (index de masse corporelle) à 27, ce qui veut dire que je suis en surpoids, bel3arbia, je suis groosse !!!

Pour ceux qui me connaissent, ils savent que des fois, je deviens obsédée par mes kilos, je matte alors toutes les nanas qui passent, et je n’arrête pas de demander : je suis comme hadik ? oula comme l’autre ?!!

Il se trouve que je suis actuellement en phase d’obsession aigue, je veux perdre du poids, je veux m’éduquer !!!

J’évite la graisse, j’évite de manger entre les repas et je bouge un peu !!

Pourvu que ça marche !

J’ai besoin de l’encouragement de mon entourage… mais aujourd’hui en prenant un pot avec un copain, il m’a poussé à prendre le toast, et m’a même invité à prendre un truc salé, je n’ai pas pu résister……. Je craque facilement !

Ça m’a rendu mon humeur gaie ! le bonheur chez moi se résume à un toast…

 

 

Repost 0