Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 20:30

Je me suis réveillée de bonne humeur ce matin, et ce parce que j’ai passé des heures à discuter avec un ami que j’aime beaucoup hier soir.
Il a 22 ans ; il fait médecine aussi et bosse pour ses examens cliniques, mais cela ne nous a pas empêché de parler de bien d’autres choses que la médecine.
C’est un jeune homme assez timide ; très intelligent et super adorable. Il dégage beaucoup de sympathie, on se confie à lui spontanément, et si par moments dans cette vie ; on a envie que le temps s’arrête ; les heures passées avec lui seraient en tête de liste.
Tout comme moi ; il ne sait pas encore ce qu’il va faire de son avenir, il aimerait bien faire une spécialité quelque part, il rêve aussi d’un avenir meilleur pour son pays, il rêve d’une vie paisible pour ses futurs enfants…
Il stress trop pour ses examens ; il m’a vachement rappelé mon stress fou quand je potassais les cours de médecine, on en a rigolé mais je sais que ce n’est pas évident pour lui.
On a parlé de cas cliniques, de diagnostics, de traitements, on a parlé de ma vie, de la sienne, de mes plans et des siens, on a parlé de nos amis, ceux qu’on préfère et ceux qu’on n’aime pas, on a parlé de nos familles ; on s’est échangés des chansons, on s’est racontés des blagues…
Hier en allant passer son examen, il a appris que pas loin de sa fac, une voiture piégée a explosé en faisant pleins de morts…
Mon ami vit à Baghdad ; cette ville qui prend de moins de moins de secondes dans nos news, cette ville dont les nouvelles nous dépriment et nous poussent à zapper pour ne pas sombrer à notre tour.
Mon ami sort tous les jours de chez lui, ne sachant pas s’il reverra ses parents encore une fois ou pas…
Mon ami est devenu du jour au lendemain, une personne suspecte, qu’on interroge pendant de longues heures quand il débarque à un aéroport…
Mon ami est devenu du jour au lendemain, un fardeau que la Jordanie et pays voisins ne peuvent plus aider en raison de la surcharge d’iraquiens qui a envahit leurs villes…
Mon ami ; bientôt médecin diplômé, ne recevra pas son diplôme, et ce, pour ne pas avoir à quitter l’Iraq pour un autre pays…
L’Iraq saigne, Baghdad agonise, et mon ami vit ça tous les jours…
Avouez qu’on s’en fout, que les images qu’on voit aux news ne nous choquent plus, ils meurent tous les jours par centaines, et nous, on zappe…
Difficile pour moi de ne pas penser à cet ami, et à deux autres amis qui me sont tout aussi chers et que je risque de perdre pour des folies de guerre…
Mes mots ne changeront pas le monde ; et peut être que certains diront que j’en fais trop…
Par ce billet, je tiens à rendre hommage à Kadem, Tina et Aussama ; mes trois amis iraquiens étudiants en médecine, qui subissent une vie qu’ils n’ont pas choisi, et qui voient leur pays agoniser sans pouvoir intervenir…
Désormais, je ne serai plus indifférente aux nouvelles qui nous viennent de Baghdad, et j’aurai toujours une pensée pour toi Kadem…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marwa 08/06/2007 13:32

manal,Je consulte souvent ton blog, d'abord parce que ce que je trouve que tu écris trés bien, mais aussi parce que c'est l'une des ouvertures vers mon pays.Bref, pourquoi je t'écris spécialement mnt, parce que ton article m'a interpellé. En lisant le début j'étais à l'aise et souriante mais dés que tu as parlé d'une voiture piégée et de morts j'ai toute de suite pensé qu'il y a eu un autre attentat au Maroc et je peux te dire que j'ai eu la chair de poule. Ma lecture s'est accélerée, et quand j'ai compris que tu parlais de l'Irak,j'ai eu un soulagement, j'en ai honte.Merci pour ce rappel.Marwa

nisrine 07/06/2007 18:35

salut manwella, je viens de lire ton dernier article , je suis désolée pour ton ami irakien et desolée pour tous nos freres et soeurs irakiens qui vivent dans ce bain de sang quotidien, ça fait mal au coeur de voir ces masacre dans le pays qui fut le berceau d'une civilisation arabe grandiose.
Il faut dire que ton anthousiasme pour une fraternité arabe  se degage clairement de tes articles, tu te rappelles le jours ou je t'ai dis que nous les arabes et marocains surtout on a des préjugés sur tous les autres arabes, et bien je pense sincerement que c'est le temps de dire stop au idées prefabriquées sur nos freres, je sais que tu peu faire beaucoup de choses dans ce sens, et je te souhaite bon coourage dans ce que tu fais et ce que tu comptes faire. j'ai fait expres  de laisser un commentaire plutot que d'envoyer un e-mail, mais c'est just pour exprimer mon admiration pour toi ma chere et adorable amie, prends soin de toi.bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

nisrine 07/06/2007 18:22

salut manwella c'est nisrine, je viens de lire tes derniers articles, ton anthousiasme pour l'idée d'une fraternité arabe s'en degage clairement, je te souhaite  bon courage pour ce que tu fais et ce que tu comptes faire, tu me manques beaucoup, j'aurai aimer participer tant que je peuxmais tu sais tres bien ce qui m'en enpeche, mais  je te promets de faire de mon mieux. je suis desolée pour nos freres et soeurs en irak, j'espere du fond du coeur que la situation s'ameliore dans ce pays qui etait le berceau d'une immense civilisation arabe et que ce bain de sang s'arrete. Tu te rappelles quand je t'ai dis que on a beaucoups de préjugés nous les arabes les uns envers les autres, eh bien je trouve qu'il est bien temps de laisser tomber ça,  je sais que tu es capable a faire beaucoup de choses dans ce sens. prends soins de toi ma cherie. 

Omar 07/06/2007 18:00

Salut,N'exagérons rien.. Peut-être que même les irakiens ne souffrent pas trop comme les montrent les médias. Personnellement, je suis sceptique quand il s'agit d'informations rapportées soit par les télés, soit par les radios, soit encore par la presse écrite!!! il faut quand même se méfier du langage et des images.Je me rappelle avoir visionner en classe une cassette vidéo sur les atrocités allemandes en France, et à la fin du reportage, le commentateur a affirmé que c'était truqué.. que c'est de l'Algérie qu'il s'agissait.. (c'était un cours de "micro-enseignement").

MetallicNaddou 07/06/2007 12:06

Malheureusement les tragédies dont nous voyons les images à la télé ou dont nous entendons parler de loin ne prennent tous leur sens que lorsque nous sommes nous mêmes concernés même indirectement du fait de nos amitiés et de nos connaissances. la conscience humaine est sélective, et parfois on peut penser que c'est mieux, sinon imaginez si nous ressentions tous les malheurs du monde avec la même intensité? on en deviendrait fou